20 avr. 2015

Le layering, ma routine visage au naturel et en douceur.

Voici presque une année maintenant que je me suis mise au layering. Sceptique au début, je trouvais qu'accumuler plusieurs couches de produits sur la peau matin et/ou soir étais bien plus nocif que bénéfique. C'est en lisant l'article de Virginie du blog L'Atelier naturel que me suis décidé à m'y mettre. En effet, j'avais tous les ingrédients naturels à disposition et finalement accumuler plusieurs couches sur la peau ne me gênait plus, surtout si cela se faisait dans un ordre précis et plutôt logique. Pas question d'agresser la peau en l'étouffant sous des couches inutiles de soins.

Pour la petite histoire, le layering est un rituel venu du pays du Soleil levant : le Japon. Le mot signifie en anglais "mille-feuille", car on accumule plusieurs couches sur la peau. Je n'aime pas vraiment cette expression, pour les personnes qui n'y connaissent rien, le terme peut porter à confusion et leur signifier qu'on en fait trop. Alors que c'est bien le contraire qui se passe. A ce sujet, je vous invite à lire l'article de Sirène Bio qui a même écrit un livre sur le sujet que vous connaissez sûrement (lien ici).

http://www.amazon.fr/gp/product/2842213181/ref=as_li_tf_il?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2842213181&linkCode=as2&tag=elisboel-21
Source

Étape 1 : Le démaquillage de la peau et des yeux.



Que l'on se maquille ou non, le démaquillage est une étape primordiale. Elle permet d'enlever les impuretés qui se sont accumulées au long de la journée et notamment celles liées à la pollution. De mon côté pour me démaquiller j'utilise un démaquillant bi-phasé. J'ai publié la recette ici l'année passée. Elle est très simple, il vous faut de l'eau, de l'huile et un conservateur pour l'eau : l'extrait de pépins de pamplemousse. 

Astuce : Pour conserver mon démaquillant facilement et sans produire un volume trop important de produit, j'ai recyclé un flacon qui contenait auparavant de la vinaigrette. Vous savez, les flacons que l'on trouve parfois dans les plats de salade à emporter. C'est très pratique et un flacon de ce type me dure pour une utilisation d'un mois, voire un peu plus. La contenance est idéale. Si vous n'achetez pas de salade préparée, essayez de demander dans votre entourage. :) 

Remarque : Parfois, lorsque je ne me maquille pas les yeux, l'étape démaquillage se fait tout simplement avec un hydrolat. 

Étape 2 : Le nettoyage de la peau




Pour tout vous dire, je ne me lave pas le visage tous les jours. Quand je le fais, j'utilise le savon d'Alep et parfois un gel nettoyant de ma confection (base lavante + quelques gouttes d'huile essentielle). La blogueuse Ania qui tient le blog Eclectik Girl en a fait un article (ici), et je me suis reconnue dans ce qu'elle explique.

Concernant le savon d'Alep, pour en avoir déjà parlé sur le blog, je sais qu'il ne convient pas à tout le monde. Certains trouvent qu'il assèche la peau. Personnellement, oui j'ai une petite sensation de tiraillement juste après. Mais elle s'estompe très vite, surtout si on tonifie sa peau après en passant à l'étape suivante. 

Étape 3 : Tonifier la peau



Un hydrolat est tout simplement utilisé pour cette étape. Je ne ressent pas le besoin de créer un produit spécifique l'hydrolat se suffit à lui-même. Il resserre les pores de la peau, et la tonifie. Ensuite, suivant l'hydrolat que vous choisirez, il y aura d'autres bénéfices (anti-cernes, anti-rougeurs, apaisant, etc). Il existe une très large gamme d'hydrolats, à vous de trouver celui qui vous convient. :)

Je peux vous indiquer les hydrolats que j'utilise le plus souvent : 

- Fleur de Bleuet 
- Menthe Poivrée 
- Lavande fine
- Rose de Damas. 

Astuce : Avant d'acheter un nouvel hydrolat je termine le précédent :)

Étape 4 : Prendre soin de son contour des yeux




Il y a un peu d'un an, je trouvais vraiment inutile de posséder un soin contour des yeux. Pour moi c'était un argument marketing, un soin de plus à nous faire acheter. Plus une envie qu'un besoin en somme. Et puis, j'ai changé d'avis (et on dit bien qu'il n'y a que les idiots qui ne changent pas d'avis ^^). Pourquoi ?

Au début de l'hiver dernier (en 2013 donc), mon contour des yeux était sec et irrité. J'ai mis un peu de temps à comprendre qu'il fallait que je l'hydrate avec un soin spécifique, adapté. Car au départ, j'ai mis tout simplement un peu de ma crème de jour. Sauf que ça n'étais pas suffisamment. Ça n'a rien changé. Rien du tout. En janvier 2014, j'ai donc adapté une recette Aroma-zone et je l'ai publiée sur le blog (le lien ici). Et c'est ce soin que j'utilise encore aujourd'hui même si j'ai changé une partie de la recette en y ajoutant d'autres actifs hydratants (notamment de la glycérine et du miel en poudre). 

Voilà pour la petite histoire entre les contours des yeux et moi. Certaines personnes vous diront sûrement que pour s'hydrater il suffit de boire ! Et que la peau se renouvelle, alors il suffit d'attendre 21 jours et de boire plus d'eau ! C'est ce que je dis aussi. La première façon de s'hydrater c'est de boire de l'eau. Oui c'est essentiel, mais honnêtement des fois ça ne suffit pas, surtout en hiver. Et on ne peut pas dire que je ne bois pas assez, entre l'eau pendant les repas, les thés et les infusions, etc.

Astuce : Si vous n'avez pas de contour des yeux, l'ingrédient de l'étape 5 (la suivante) fera tout à fait l'affaire !

Étape 5 : Appliquer un sérum



Encore un produit dont je ne pensais pas que du bien. Un sérum pour quoi faire ? Je n'y voyais pas l'intérêt jusqu'à ce que je lise l'article de Virginie. Elle utilise un produit et rien d'autre. 

Pas besoin d'en fabriquer un, tout comme l'étape précédente on utilise un ingrédient tel quel et ici c'est l'aloé véra, tout simplement (je vous en parle ici) Et moi ça me convient bien, car même si j'aime beaucoup créer mes propres recettes, je n'ai pas toujours beaucoup de temps devant moi. Alors, autant se simplifier la vie en prenant des produits déjà prêts à l'emploi. 

L'aloé vera hydrate très bien sans laisser de film gras. Une noisette suffit ! La peau tire un peu après mais c'est pas grand chose. Lorsqu'on en met trop (ce qui m'arrive parfois) des petits bouts noirs se forment lorsqu'on étale. J'ai lu sur certains forums et groupes de discussion que certaines personnes remettaient en cause la qualité du gel qu'elles utilisaient pour cette raison. Et notamment le gel d'Aroma-zone. 

Personnellement je n'ai jamais eu de soucis avec ce gel que j'utilise depuis l'été 2013. J'en suis à mon troisième flacon. Je le conserve au bas de mon réfrigérateur et ça ne me dérange pas. Depuis un an que je fais le layering, j'ai besoin de l'aloé vera tous les soirs. Afin d'éviter des aller-retours à la cuisine, j'ai tout simplement mis un peu d'aloé vera dans un flacon réutilisé à l'occasion. Il n'est certes pas au frais mais à l'abri dans un tiroir. Ce qui fonctionne très  bien. Je n'ai jamais eu de soucis d'odeur ni d'aspect. 

Étape 6 : Appliquer sa crème hydratante



La fameuse crème hydratante. Ici il s'agit d'un lait, une émulsion à froid à partir de gélisucre. Je compte vous proposer la recette dans les semaines à venir. ;-) Dans cette crème j'ajoute depuis deux ans maintenant de la propolis associée à la fragrance benjoin qui est aussi un actif. Je vous ai déjà parlé de la propolis sur le blog. C'était l'été dernier, cliques-ici pour découvrir les vertus de cet actif venu des abeilles. 

L'association propolis/benjoin, je l'ai faite pour lutter contre des microkystes que j'avais régulièrement sous la peau. Depuis je n'en ai plus, mais je continue d'utiliser cette synergie associée depuis quelques mois à deux autres actifs qui unifient le teint : la provitamine B5 et les acides de fruits. 

Je tiens à profiter pour faire un rappel : en faisant une crème, il faut bien veiller à respecter les dosages. Le volume total d'actif doit être de 8% maximum et chaque actif a aussi un dosage précis à respecter.

- 0,5 à 1% pour la Propolis (j'ai dosé 1%)
- 1 à 2 % pour le Benjoin que l'on doit doser comme une fragrance (j'ai dosé 1,5%)
- 2 à 7% pour les acides de fruits et la provitamine B5 (j'ai dosé 2% chacun).

Mon total est donc de 7,5% d'actifs. 

Cette crème je l'utilise autant le matin que le soir. Pour l'instant cette recette me convient même si je change à chaque fois quelques ingrédients comme l'hydrolat et l'huile. 

Quel bilan ?


Cela fait un an que je fais le layering. Et je ne suis pas déçue. L'une des choses qui l'a motivée c'est que j'avais tous les ingrédients en mains pour le faire. Je faisais d'ailleurs déjà une routine presque similaire, il m'a juste fallut y insérer l'aloé vera et changer un peu l'ordre dans lequel j'appliquai les produits. J'avais beaucoup de mal avec le côté un peu gluant et froid  de l'aloé véra sur le visage au début. Mais en fait on s'y habitue. 

Aussi, lorsque je parle de routine, précisons que certains jours, voire même parfois pendant plusieurs jours, je ne fais rien à ma peau. Je la laisse tranquille. Et le temps ? Ça ne prend pas tant de temps que ça de faire le layering.Étant organisée, je dispose à l'avance (le soir pour le matin par exemple) les produits dans l'ordre d'utilisation sur ma coiffeuse. Seulement 10 minutes maximum me suffisent


Le layering et vous ça donne quoi ? 

A bientôt.
Samia

20 commentaires :

  1. C'est très intéressant ton article ma belle ! En effet, je fais partie de celles qui pensent que le contour des yeux et le sérum et tout le tintouin ne servent à rien... aujourd'hui, tu me fais peut être voir les choses autrement ! Je vais y songer sérieusement... bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, contente que ça t'ai fait réfléchir :)

      Supprimer
  2. Très intéressant et plutôt simple :-)

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour!

    Je viens d'envoyer un message mais je crois qu'il n' pas été envoyé.
    Donc! Je disais que je te remercie pour ton article! Je suis très intéressé par la recette de ta crème car j'ai pas mal de microkystes dont j'aimerais me débarrasser!
    Je l'attends avec impatience!

    Merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour !

      Pour la recette de crème, ce qui fait surtout son efficacité c'est la présence de propolis. Tu peux en ajouter dans ta crème habituelle. :)

      Supprimer
  4. J'avais commencé un layering il y a loongtemps et j'ai arrêté. Trop de trucs à faire, ma peau n'aimait pas, ça l'a sensibilisé encore plus j'ai l'impression... Aujourd'hui, pas encore de remède miracle à mes problèmes de peau mais c'est démaquillage à l'eau micellaire, hydrolat et hydratation. Cétout :-) J'attends que ma peau se régule...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, il vous savoir laisser un peu sa peau tranquille. Le layering ne convient pas à tout le monde apparemment.

      Supprimer
  5. Chez moi ça donne d'excellent résultat ! Je suis ravie de ce rituel simple et finalement peu coûteux car j'utilise peu de produit et souvent des bases que j'ai sous la main.

    Merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
  6. Je pense que je le pratique à peu près, parfois je saute des étapes en fonction de l'état de ma peau. Mes indispensables en tout cas sont bien le gel d'aloe vera et l'eau florale !

    RépondreSupprimer
  7. Je pratique le layering depuis un peu moins d'un an et je dois avouer que les résultats sont la. j'adore cette technique ! ;)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai entamé le layering, il ya 4 ans maintenant, en y ajoutant petit à petit tous les produits des étapes, j'ai commencé avec des ingrédients bruts sans crème du commerce, hydrolat, gel d'aloé Vera, huiles végétales. ... et franchement je reviendrais pas en arrière. Avant je ne me lavais pas chaque jour le visage, souvent je n'y mettais rien même. Mais passé 35 ans, ça c'est compliqué un peu, comme tu dis, parfois boîre ne suffit plus. Et maintenant que j'ai 40 ans, et bien j'ai du mal à zapper une routine, parfois un soir par semaine je ne met rien, mais cela devient de plus en plus rare quand même. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec l'âge la routine change. Et les besoins de la peau en eau évoluent, il faut s'adapter comme tu l'a fait. :)

      Supprimer
  9. J'ai tourné ma vidéo sur ma routine beauté
    Et je parle de mon test du layering
    C'est marrant comme ça varie des personnes en tout cas chez moi le layering = merdier de ma peau ://

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller voir cette vidéo, c'est intéressant de voir les différences d'expérience.

      Supprimer
  10. J'ai lu le livre de Sirène bio et j'ai récemment fait une chronique dessus, je le conseille !
    Sinon je viens de découvrir ton blog et il y a de fortes chances que je le suive à l'avenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est gentil ! Il me tarde de lire son livre, elle en a écrit un aussi sur les cheveux.

      Supprimer

✿ Laisser un petit mot. Je réponds toujours ✿

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...