17 août 2015

{Interview culinaire} Les huiles essentielles en cuisine, 8 questions à Sara de la Compagnie des Sens.

Hello ! Je reviens en ce mois d'août afin de vous présenter l'interview de Sara de la Compagnie des Sens qui nous parle de son utilisation des huiles essentielles en cuisine. En effet, j'en parle surtout pour l’utilisation que j'en fait en cosmétique, mais leur usage ne se limite pas ici. J'ai donc posé des questions à Sara qui s'y connaît mieux que moi afin qu'elle nous livre quelques-uns de ses secrets pour bien utiliser les huiles essentielles dans nos futures recettes culinaires !




1.      Peux-tu te présenter au lecteur en quelques-mots ? 

Bonjour à tous ! Je m'appelle Sara et suis ravie d'être ici.
En pleines études de marketing, j'ai souhaité découvrir de l'intérieur l'environnement d'une start-up audacieuse et celui d'une entreprise respectant ses engagements et valeurs. J'ai allié les deux en intégrant la Compagnie des Sens l'année dernière ! La cuisine étant une de mes premières passions, je suis alors tombée dans la marmite d'huiles essentielles bio, pures et respectant la nature. Et j'y suis comme un poisson dans l'eau !

2.      Comment as-tu commencé à utiliser les huiles essentielles ? 

Les huiles essentielles m'intéressent depuis longtemps mais je n'avais jamais pris le temps de m'y mettre plus tôt, pensant que cela nécessitait un minimum de connaissances. C'est à mon entrée dans la Compagnie des Sens qu'elles me sont parues bien plus accessibles : il faut dire que j'étais bien entourée et que la page du débutant en aromathérapie m'a bien aidée.
Depuis, elles font partie intégrante de mon quotidien : pour soigner mes petits maux (je ne quitte plus mon huile essentielle de Menthe Poivrée et celle de Tea Tree en voyage !), en cosmétique et, bien sûr, en cuisine !

3.      Quel est l'intérêt d'utiliser les huiles essentielles en cuisine ? 

Il est certain que la cuisine n'est pas la première utilisation à laquelle on associe les huiles essentielles. Pourtant, saviez vous qu'une vingtaine d'huiles essentielles pouvait aromatiser vos petits plats ?
Derrière une goutte, de puissantes molécules aromatiques apportent une touche inimitable à un plat. Il suffit de bien les marier et nous pourrons même profiter, dans une moindre mesure, de leurs vertus. En somme, quelques réflexes à adopter, un minimum de vigilance face à des produits puissants, et à nous les découvertes gustatives !

4.      Quelles sont les précautions à prendre et les contre-indications ?

Si ces petits flacons ne paient pas de mine, il ne faut pourtant jamais oublier que ce sont des produits très concentrés et puissants. C'est pour cela qu'on les dosera avec parcimonie en cuisine (seulement deux gouttes d'huile essentielle à la saveur forte comme la Menthe Poivrée pour un gâteau par exemple). Il faut savoir que la cuisson altère les vertus et parfum de l'huile essentielle. Pour profiter des vertus, on préférera les ajouter à la fin, hors du feu, ou dans un plat froid.
Surtout, on vérifiera toujours les précautions de l'huile essentielle en question. Même si elles sont souvent fortement diluées en cuisine, la prudence est de mise :) Par exemple, plusieurs sont interdites aux enfants de moins de 6 ans ou aux femmes enceintes et allaitantes et toutes pendant les trois premiers mois de grossesse. Pourtant, quelques huiles essentielles peuvent quand même accompagner la future maman à partir du 4ème mois : c'est le cas de l'huile essentielle de Citron pour les nausées.
5.      Quand on débute avec les huiles essentielles, lesquelles recommandes-tu pour une première recette culinaire ?
Commencez avec des saveurs que vous connaissez en cuisine et que vous apprécier incorporer dans vos recettes préférées : une ou deux gouttes d'huile essentielle de Cannelle dans un crumble au pommes par exemple. Les huiles essentielles d'agrumes sont les plus faciles à marier au début : quelques gouttes d'huile essentielle de Citron dans un gâteau ou une mousse et vous voilà lancé !
6.      Quelle est ton/tes huiles essentielles préférées ? Et pourquoi ?
Après les essentielles Menthe Poivrée pour les petits maux et Lavande Vraie pour son odeur et ses bienfaits sur les petites imperfections, j'ai mes deux préférées qui ne quitteront plus ma collection. L'huile essentielle d'Estragon d'abord, parce qu'elle m'a sauvée lors de mes crises d'allergie ce printemps. La grande gagnante reste l'huile essentielle de Géranium Rosat : elle fait des merveilles sur ma peau et est à l'origine d'une belle success-story : les fameux muffins aux myrtilles et huile essentielle de Géranium Rosat. Est-ce que j'ai précisé que son odeur faisait penser à la rose ? ;)

7.      Une astuce/idée à partager avec le lecteur ? 

Pourquoi ne pas aromatiser ses bases pour commencer la cuisine aromatique sans même sans rendre compte ? Ajoutez 4 gouttes d'huile essentielle de Lavande Vraie ou d'Ylang-Ylang à 250g de miel et vous pourrez sucrer et parfumer yaourts, crêpes et autres smoothies en un instant !

8.      Merci de ton implication et de ta disponibilité. Un dernier mot ?

Un soupçon de prudence, une jolie dose d'imagination et nous récolterons le meilleur de ce que la nature peut nous offrir !

L'interview prends fin, je tiens à remercier chaleureusement Sara pour le temps qu'elle a pris pour répondre à ces questions. J'ai appris beaucoup de choses encore une fois sur les huiles essentielles. J'ai déjà préparer des mousses au chocolat à l'huile essentielle de menthe. Désormais j'hésiterai moins à les utiliser en cuisine, je pense essayer d'aromatiser un miel pour débuter. :)

Et vous, les huiles essentielles en cuisine ça donne quoi ?

 
 http://www.facebook.com/lesideesdesamia https://twitter.com/LesideesdeSamia http://instagram.com/lesideesdesamia

Mots doux :

Envoyer un mot doux

✿ Laisser un petit mot. Je réponds toujours ✿

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...