5 nov. 2015

Bilan défi écologique : Comment faire du tri chez-soi ?

Voici quelques mois maintenant, j'avais lancé un défi pour faire du tri dans nos intérieurs. Nous étions en mai 2015, et dans le billet lançant le défi je vous avait proposé toutes sortes de conseils et d'astuces pour trier de façon écologique. Ce n'est pas la première que j'organisais un challenge de tri sur le blog. Le premier remonte à septembre 2013, puis il y en avait eu un autre en novembre 2014.  Le tri j'essaye d'en faire régulièrement, et ce dernier défi je peux vous dire qu'il m'a permit de faire un vrai tri chez moi. 




Le premier tri :



Après avoir lancé le défi, j'ai opéré un premier tri en mai 2015. Qu'est ce que j'ai trié ? A ce moment là, je n'avais pas l'impression d'avoir beaucoup de tri à faire. J'essaye de le faire assez régulièrement, j'étais alors confiante pour relever le challenge.

J'ai fait le tri dans mes livres, pour au final en mettre une dizaine dans un carton. J'y ai ajouté des babioles qui m'encombraient : des petites choses comme des portes-clés, des photophores à la paraffine, etc. J'ai aussi retrouvé un paquet de cotons-tiges et un autre de cotons démaquillants. Fait étonnant alors que cela fait deux ans que je n'en ai pas acheté. Comme quoi, on peut toujours avoir des surprises.

Avec le recul, pendant l'été j'ai eu l'impression de ne pas avoir fait suffisamment de tri. Je me suis donc remise à en faire.  


Le deuxième tri :



Le tri du mois de mai m'a amené à remplir la moitié d'un carton, autrement dit, très peu de choses. Car après ce second, c'est six cartons que j'avais sous le main, et quel tri j'ai fait !

- Des livres : 

 Je me suis décidée à me séparer de davantage de livres. La bonne question primordiale à se poser ? Vais-je relire ce livre ? J'ai mis en carton les livres dont je savais pertinemment que leur sort n'était plus entre mes mains. Environ une vingtaine en plus de la première dizaine triée en mai.


- Les magazines :

Lors de mon premier défi de tri en 2013, je me suis débarrassée de mes magazines féminins. Ici ce sont plutôt les magazines de cuisine dont je me suis séparée. Finalement, si j'ai utilisé certaines de leurs recettes, je m'en suis lassée. Aussi, le type de recettes que l'on y trouve ne correspondent plus forcément à ce que je recherche.


- Les vêtements :

Cela fera bientôt six ans que je n'achète plus de vêtements. Persuadée que je n'en avait pas la nécessitée, je n'avais quasiment rien trié depuis des mois. Le résultat ? Deux cartons de vêtements. 

Car finalement j'ai opéré un tri radical. La blogueuse Chachou Minimaliste tri avec méthode, je vous invite d'ailleurs à lire ses articles. Pour l'instant j'ai préféré me poser une question : Vais-remettre ce vêtement ? Avec deux options possibles : Oui ferme, je garde. Oui mais, je tri. Oui sauf que..., je tri. Non mais..., je tri. Non ferme, je tri.

Je me suis séparée de vêtements que je n'ai mis qu'une fois voire jamais mis. Notamment quelques vêtements achetés sur internet. C'est une blague d'acheter des vêtements, ne le faites pas. Parmi les 4/5 vêtements achetés en ligne, il n'y a qu' une robe en lin que j'ai réellement portée.


- Les bijoux : 

Du grand rangement a aussi été fait du côté des bijoux. J'en achète très peu depuis que je ne fais plus les soldes. J'essaye de privilégier les artisans comme One Sweet, Le temps d'une Walima, Amana Creations
J'ai hérité de deux boites à bijoux en bois l'année passée, je n'avais pas pris le temps de ranger les miens dedans. Avec le tri, je me suis rendue compte que j'accumulais un grands nombre de bijoux malgré que je ne dépense quasiment rien. J'avais des pochettes maquillages qui me servaient de rangements et prenaient de la place dans mes tiroirs. 


Ma liste bijoux contient maintenant :

  • 5 bagues.
  • 4 colliers.
  • 1 broche.
  • 18 paires de boucles d'oreilles.
  • 17 bracelets.


Tout ne rentre pas dans les deux boites à bijoux. Pour ranger les 18 paires de boucles d'oreille, j'ai opté pour un rangement très pratique fait-main. L'idée est simple et prends quelques minutes à mettre en place. J'ai percé des trous sur une feuille cartonnée que j'ai fixé au mur à l'aide de punaises. Puis, il m'a fallut accrocher les boucles d'oreilles dans les trous. Il n'y a rien d'autre à faire. Ce rangement n'est pas très pratique pour les boucles d'oreille à fermoir, sauf si on les accroche en bas de la feuille. 






 Le vide-grenier :


Cette deuxième phase de tri c'est terminé par un vide-grenier. J'ai vraiment voulu me désencombrer rapidement.  J'avais tout de même six cartons à déballer sur le stand, bien heureusement de bonnes amies étaient là, et avaient elles aussi besoin de faire du vide. Dès le matin, j'ai mis tout mon stand à 0,50€. A la mi-journée, j'ai vendu beaucoup de livres, des bijoux, et un seul vêtement. Du coup, j'ai eu l'idée de mettre un petit panneau "servez-vous" dans une caisse que j'alimentais régulièrement au fur et à mesure qu'elle se vidait. Les personnes étaient bien plus intéressées par mes magazines de cuisine tout d'un coup ! Certaines étaient un peu gênées et proposaient une somme en échange. J'ai refusé à chaque fois, car honnêtement j'ai fait ce vide-grenier pour me désencombrer, alors une fois des objets mis dans cette caisse je n'avais plus l'intention d'en tirer quoi que ce soit. 

Finalement, j'ai vidé la moitié de mon stand dans l'après-midi grâce à cette technique. Vers 18h00, il m'est surtout resté sur les bras des vêtements, quelques bijoux et livres et des babioles. Une association était présente sur place afin de récupérer les objets à donner. J'ai donc cédé ce qui me restait à la Croix-Rouge et suis repartie chez moi avec très fièrement deux boites à chaussures sous le bras au lieu de six cartons au départ.






Le bilan final ?


Ce défi m'a motivé encore davantage pour faire un effort de tri chez moi. Trop confiante, je suis vite rendue compte qu'il y avait encore certains endroits à désencombrer. Et notamment la cuisine, que j'ai commencé à vider au début du mois. 


Et toi le défi du tri écologique ? Où en es-tu dans ton bilan ? 



 
 http://www.facebook.com/lesideesdesamia https://twitter.com/LesideesdeSamia http://instagram.com/lesideesdesamia

3 commentaires :

  1. Bsr j'ai fait un grand tri cet été suite à un changement dans ma vie ... j'avoue que cela m'a fait un bien fou ! Je retente l'expérience dans quelques jours avec les armoires qui avaient échappés au tri : des vêtements qui partiront pour une association incha Allah!

    RépondreSupprimer
  2. Pareil, j'ai commencé mon tri en janvier comme une espèce de bonne résolution à tenir sur le moyen terme et je m'y suis tenue. J'ai régulièrement désencombré chez moi mais malgré cela il reste encore bcp bcp de tri à faire. J'ai pour le moment 10 cartons en stand bye pour les brocantes du printemps et malgré cette Année passée a désencombrée je ne suis pas encore satisfaite du résultat.
    Les cave et garage me paraissent tellement insurmontables que j'y passe le moins de temps possible.

    RépondreSupprimer
  3. Moi c'est pas le tri qui me fait peur... c'est de réussir à me "débarrasser" des cartons après avoir fait le tri ! J'ai un carton de livres à côté de la bibliothèque depuis 2 mois et je n'ai pas le temps de m'en occuper. Je n'en peux plus d'avoir ce carton au milieu du salon O_o

    RépondreSupprimer

✿ Laisser un petit mot. Je réponds toujours ✿

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...