15 août 2016

Le choix des huiles dans un savon SAF

Les huiles végétales, nous les utilisons au quotidien en cuisine, dans nos préparations cosmétiques aussi. Elles constituent le principal ingrédient de nos savons maison à froid. 

Comme je l'ai expliqué dans le premier article, les huiles  sont transformées en savon et donc saponifiées grâce à la soude. Dans cet article je vais donc vous expliquer comment se produit cette réaction et surtout comment bien choisir la ou les huiles végétales à insérer dans le savon. 


Comment se saponifient les huiles ? 

La saponification est une réaction chimique qui permet la transforme les huiles et beurres végétaux en savon. L'ingrédient indispensable est la soude ou la potasse (qui permet d'obtenir des savons mous comme le savon noir). Cette réaction chimique est dite "exothermique", c'est-à-dire qu'elle produit de la chaleur.

Comment bien choisir les huiles ? 

  • L'idéal reste de choisir des huiles végétales de première pression à froid et certifiées bio
  • Une huile première pression à froid garantie que l'huile est extraite des graines et des fruits oléagineux par pression mécanique. 
  •  Une vierge garantie que l'huile n'a subit aucun traitement chimique ni aucun raffinage qui modifient la composition de l'huile et notamment la teneur en acides gras (qui leur confèrent leurs propriétés). 
  • Une huile végétale certifiée biologique garantie un mode de culture dépourvu d'engrais chimiques et de pesticides.

Remarque : Fabriquer un savon est tout à fait possible avec des huiles qui ne sont ni première pression à froid, ni certifiées biologiques. Il existe même des recettes de savons à base de graisses animales puisque ce sont des corps gras.

En ce qui me concerne le critère d'avoir une huile première pression est froid est celui que je privilégie si je n'ai pas le temps ou les moyens d'acheter celles certifiées bio. 

Quelles sont les propriétés particulières des huiles végétales et des beurres végétaux ? 


Comme vous le savez le savon tire ses propriétés des huiles végétales que vous choisirez. Ainsi certaines vont rendre le savon plus doux, d'autres plus dur ou encore accentuer l'effet de mousse. Je ne connais pas les spécificités de chaque huile et beurre végétal.

En revanche, je conseille de doser les huiles rares et plus chères (argan, amande douce, macadamia, jojoba, etc.) en petites doses de 3 à 10%, puis de compléter avec des huiles comme celles d'olive, de tournesol ou de coco.

C'est quoi la partie saponifiable et insaponifiable ? 


Il est convenu qu'une huile ou un beurre contient une partie saponifiable et une autre insaponifiable. Le pourcentage insaponifiable varie en fonction du corps gras et ne sera pas transformée en savon, ce qui permet de conserver les propriétés.


Ci-dessous une petite liste des beurres et huiles que j'ai expérimenté et leurs propriétés : 


  • Huile végétale de ricin : 

Avec ses propriétés émollientes (elle retient l'eau dans l'épiderme), c'est une huile très utile en savonnerie. En revanche, un dosage trop important donnerait un savon trop mou. L'idéale est donc de l'insérer à hauteur de 2% à 10%.
  • Huile végétale d'olive : 

En savonnerie c'est La Reine des huiles ! Elle est idéale à associer à l'huile de coco. En savonnerie, elle donne des savons très doux laissant une pellicule hydratante sur la peau. Facile à se procurer, on peut réaliser des savons uniquement à base de cette huile !
  • Huile végétale de Macadamia :

Cette huile douce permet de réaliser des savons visages très doux. Elle possède des atouts qui régénèrent et adoucissent la peau. Dosage de 5 à 30%.
  • Huile végétale de tournesol : 

Bon marché, cette huile un choix judicieux en savonnerie. Elle procure des effets adoucissants sur la peau, et son fort taux d'acides gras permet de préserver l'hydratation cutanée. Dosage idéale de 5% à 20%, mais j'ai déjà réalisé de savons 100% huile de tournesol.
  • Huile végétale de coco : 

Aussi appelée "graisse à frire", elle accentue l'effet moussant du savon. Il est recommandé d'en mettre en 10 et 30% pour bénéficier de ses bienfaits. En revanche, trop dosée le savon aura un effet asséchant sur la peau.
  • Huile végétale d'avocat : 

Avec sa grande proportion en vitamines, l'huile d'avocat est riche en insaponifiable ce qui permet d'obtenir des savons riches favorisant l'hydratation. Elle améliore aussi le pouvoir moussant des savons, mais moins que l'huile de coco. Dosage idéal : 2% à 15%.
  • Huile végétale d'argan :

Un savon à base d'huile d'argan en aura toutes les vertus, et une richesse en acides gras qui avec la vitamine E empêchent le dessèchement de la peau. Elle apporte aussi de la douceur à la peau et durcit le savon.
  • Huile végétale de noyau d'abricot :

Cette huile est riche en vitamine A. Adaptée à la savonnerie, elle permet de redonner un éclat aux peaux fatiguées grâce à ses propriétés régénératrices.
  • Huile végétale de rose musquée :

Tout comme l'huile d'abricot, elle est riche en vitamine A ce qui en fait une alliée des peaux sèches. Elle possède aussi des propriétés anti-rides et cicatrisantes. Il est conseillé de la doser entre 3% et 15%. 
  • Beurre de karité non raffiné : 

Pour un beurre, on dit qu'il contient une partie saponifiable et une autre insaponifiable. La partie insaponifiable ne sera pas transformée en savon et apportera donc de la douceur et hydratation à la peau. Dosage recommandé : 3% au minimum.

Les corps gras végétaux n'ont presque plus de secret pour toi, maintenant que tu sais quelles huiles végétales choisir et insérer dans ton savon, il est temps d'en savoir un peu plus sur la soude caustique !

 

Liste des articles sur le même sujet :

 


A bientôt !
 
 http://www.facebook.com/lesideesdesamia https://twitter.com/LesideesdeSamia http://instagram.com/lesideesdesamia

1 commentaire :

  1. J ai lu tous les articles relatifs à la SAF, merci, beaucoup de conseils ��
    Livone

    RépondreSupprimer

✿ Laisser un petit mot. Je réponds toujours ✿

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...